Que faut-il que je fasse ?

Posté le dans Semaine de prière

Que faut-il que je fasse ?

L’avant-dernière méditation de la semaine de prière intitulée « Et ils le suivirent » nous a été présentée par le pasteur Samuel Saint-Élie et traitait de ce que nous devons faire pour remplir toutes les conditions nécessaires à l’accès au salut.

Lundi, nous avons vu que nous devions nous efforcer d’avoir des pensées positives et droites pour être plus enclin à faire des choses louables. Faire attention à ce qui occupe nos pensées.

Cette méditation nous emmène à réfléchir sur le texte de Marc 10:21, passage qui relate la rencontre de Jésus avec celui qu’on désigne comme étant le jeune homme riche. Ce jeune homme voulait savoir comment obtenir la vie éternelle. Pour quelle raison venons-nous à l’église ? Jésus va dire à cet homme qu’il lui manque une seule chose pour avoir ce qu’il désire. Et si aujourd’hui, le Christ nous dit qu’il nous manque seulement une chose. Quelle serait notre réaction ? Repartirions-nous triste ou tout joyeux parce qu’un seul pas nous sépare du royaume de Dieu ?

Est-ce que l’amour de l’argent m’empêche d’être un serviteur de Dieu à 100% ? Ma conversion se mesure par mon amour pour l’argent ou par ce que je suis prêt à faire pour le Christ avec ce qu’il m’a donné. Si ma tête et mon cœur sont convertis alors mon porte-monnaie l’est aussi. Dans quoi ai-je placé ma confiance ?

L’abnégation est une vertu essentielle au chrétien. Jésus a été le plus grand exemple de personne qui agissait de façon désintéressée. Jésus s’est fait pauvre pour nous montrer le chemin alors qu’il possédait tout. Suis-je prêt à donner ce que j’ai pour servir le Maître ?