La pensée cruciforme

Posté le dans Semaine de prière

La pensée cruciforme

Lors de notre 3ème rendez-vous de la semaine de prière « Et ils le suivirent », en date du 4 novembre 2013, c’est le pasteur Sean Dowding, qui s’est chargé d’animer notre temps de réflexion autour de la Parole de Dieu. Cette fois-ci nous nous sommes plongés au cœur du deuxième chapitre de la lettre adressée aux Philippiens. Ainsi, l’objectif fixé pour chacun d’entre nous a été de comprendre toute la symbolique de la mort du Christ sur la croix.

Dès lors, il nous a été expliqué comment Jésus, qui était au plus près de Dieu, n’a pas regardé au rang qu’Il occupait, afin de se soumettre à la volonté du Père.

A contrario, combien il nous est difficile, de par notre propre nature, de faire passer l’autre avant le « moi ». C’est pourquoi, il nous est impérativement nécessaire de recevoir le soutien du Saint-Esprit afin de nous aider à inverser ce penchant.

Par conséquent, à l’instar de Jésus, il nous faut nous rapprocher au plus près de Dieu, de manière à désirer soutenir son prochain et à l’aimer. En revanche, celui qui décide de ne regarder qu’à soi-même sera incapable de faire le bien autour de lui.

Pour conclure, l’esprit de la croix c’est donc de donner à l’autre sans rien attendre en retour, sans même penser que l’autre pourrait m’offrir quelque chose en retour. Enfin de compte, la croix c’est aimer faire le bien et le faire uniquement par plaisir et de manière désintéressée. Comprenons bien que nous devons nous abaisser si nous voulons nous élever.