Dieu de gloire

Posté le dans Prédications en vidéo

Dieu de gloire

Le samedi 21 décembre 2013, le pasteur Samuel Saint-Élie nous a délivré un message concernant la puissance et la gloire de Dieu dans Son temple. Ainsi, il nous a interpellé sur la véritable représentation que nous nous faisons de Dieu. Ressentons-nous Sa présence au milieu de nous ?! Savons-nous réellement qui Il est ?! Telles sont les questions auxquelles notre prédicateur a répondu, en s’appuyant sur le chapitre 6 du livre du prophète Ésaïe.

Dieu est dans Son temple parmi Son peuple et pourtant la crainte de celui-ci à Son égard est incomplète et imparfaite. En effet, notre adoration doit être uniquement réservée et concentrée sur Lui seul. Dès lors, lorsque nous nous présentons devant l’Éternel, tout doit être saint et pur, aussi bien nos pensées que nos paroles et notre attitude… Rien ne doit être laissé au hasard !!

C’est dans ces conditions seules que pourra s’exprimer l’intervention de Dieu dans Sa toute puissance. Par conséquent, il nous sera alors possible de Le rencontrer et de prendre conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons. Car lorsque Dieu est reconnu et proclamé par Son troupeau, alors Il se manifeste et rempli de Sa gloire tous Ses enfants.

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire! Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée. Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées. Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié. Ésaïe 6: 1-7