Le jour des expiations

Posté le dans Étude de la Bible en vidéo (Leçon de l'école du sabbat)

Le jour des expiations

La 6ème leçon de l’école du sabbat du trimestre consacré à l’étude du sanctuaire s’arrête cette semaine sur le jour des expiations. Christophe Michel, le pasteur Matthieu Fury et le pasteur André Viller définissent et expliquent les principaux aspects de ce jour particulier que les enfants d’Israël devaient observer.

L’animateur du jour donne une définition de l’expiation. Expier, c’est réparer une faute par la peine qu’on subit; tandis que l’expiation est la souffrance par laquelle on expie une faute. Donc l’expiation est fortement liée à la faute ou au péché.

La première question de Christophe Michel sur le sujet est : « Pourquoi aurions-nous une compréhension incomplète du plan du salut si l’œuvre du Christ, en tant que grand prêtre, était laissée de côté ou minimisée ? ». Avant d’y répondre, le pasteur Viller nous rappelle comment se faisait l’expiation des péchés dans le sanctuaire de l’exode des Israélites dans le désert. On ne peut, évidemment, pas parler d’expiations dans l’Ancien Testament sans parler du Yom Kippour. Le pasteur Fury explique le moment et le symbole de cette période clé de la vie hébraïque. Ce jour particulier nécessitait une préparation commune de tout le peuple.

Nous savons que depuis 1844 le Christ est entré dans le lieu Très Saint, cette préparation est-elle aussi nécessaire qu’à l’époque vétérotestamentaire ? Le jour des expiations est un jour où un jugement s’exerçait pour celui qui s’approchait de l’autel avec la ferme assurance que ses péchés allaient être pardonnés. Aujourd’hui aussi nous devons nous approcher du Christ, en nous souvenant du sacrifice qu’il a fait pour nous, en ayant la ferme assurance que sa grâce nous purifie.