Teddy a centré son message sur la définition de la crainte de Dieu. Il en existe deux: la crainte morbide et la crainte salutaire. Seule la seconde devrait être appréciée des chrétiens.