Voeux du corps pastoral

Posté le dans News

Voeux du corps pastoral

Au terme de cette année 2012, naturellement nos regards se portent sur les multiples bénédictions prodiguées par notre Dieu à notre église. En dépit des difficultés qui impactent la vie de notre communauté, nous ne pouvons que nous écrier que Jésus demeure le Chef de son église, tant son amour, sa bonté et sa sollicitude n’ont fait défaut à son épouse. Remémorons-nous trois grands faits et évènements vécus par notre église, qui démontrent, s’il en était besoin, la grandeur de notre Père Céleste.

2012 : 3 faits marquants

  1. Le début de cette année a vu naitre nos 3 bébés églises d’Alfortville, de Choisy-le-Roi, de Morsang-sur-Orge ainsi que l’église de maison de Sénart. Nous bénissons le Seigneur pour l’engagement des sœurs et frères au sein de chacune de ces petites églises. Les épreuves ne manquent pas ; le malin s’acharne et redouble ses coups, cherchant ainsi à annihiler l’action du Saint-Esprit en vue du salut des âmes. Mais notre Dieu veille et il rend son église victorieuse. Rappelons-nous que notre plus grand danger c’est d’oublier, en tant qu’enfants de Dieu, comment le Seigneur nous a conduits dans le passé.
  2. La croissance de l’église s’est manifestée également par des âmes qui ont été arrachées des griffes du Diable, en acceptant Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel. Qu’y a-t-il de plus beau que de voir des jeunes, des femmes et des hommes manifestés publiquement leur choix de devenir de nouvelles créatures ? Ne les oublions pas dans nos prières et continuons de leur témoigner notre charité chrétienne par des paroles d’encouragement ou tout autre moyen que l’Esprit Saint nous suggérera.
  3. Au début du dernier trimestre de cette année, Dieu a jugé bon de mettre à part pour le service de son église des sœurs et frères en les appelant aux ministères de l’anciennat et du diaconat. C’est aussi là le signe que le Seigneur peut encore compter sur des femmes et des hommes, prêts à s’engager dans la mission, car conscients de l’imminence du prochain retour de Jésus-Christ. Une communauté comme celle de Créteil a besoin davantage d’engagement ; trop peu sont encore les membres qui acceptent de s’investir en ayant compris que nous sommes appelés à servir et non pour être servis. Du reste que pourrions-nous valablement rendre au Seigneur pour tout ce qu’Il a fait et fait pour nous ? « On t’a fait connaitre, ô homme, ce qui est bien. Et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde et que tu marches humblement avec ton Dieu. » Michée 6. 8

A tous ceux qui sont engagés dans la cause de Dieu, au sein de l’église mère ou dans les bébés églises, le corps pastoral adresse de vifs remerciements en vous assurant que « Dieu n’est pas injuste au point d’oublier l’activité que vous avez déployée, par amour pour lui, dans les services que vous avez rendus – et que vous rendez encore – à ceux qui lui appartiennent ». Hébreux 6. 10

2013 : Une année de réveil et de réforme autour de la Parole de Dieu

L’année 2013, qui s’ouvre, nous rapprochera inéluctablement de la fin. L’église sera certainement bouleversée plus qu’elle ne l’est aujourd’hui. Les familles affronteront encore plus de difficultés. La société, dans laquelle nous vivons, instaurera des pratiques contraires à notre éthique chrétienne. Et nous serons de plus en plus confrontés à des choix souvent opposés à nos valeurs chrétiennes.

Cependant, l’église devra poursuivre sa mission vaille que vaille en s’appuyant sur Jésus-Christ dans le cadre de notre vision : « faire de chaque croyant un acteur de sa foi au sein d’un peuple debout en marche vers l’essenCiel » !

A ce titre, l’année 2013 sera marquée dans notre église par de nombreux efforts d’évangélisation, dont voici quelques exemples :

  • La poursuite de l’action des 4 bébés-églises à Alfortville, Choisy-le-Roi, Morsang-sur-Orge et Sénart ;
  • La série des 7 sabbats visiteurs organisés par l’École du sabbat ;
  • Les conférences sur les 7 églises de l’Apocalypse ;
  • L’Expo-Santé ;
  • L’Expo-Bible ;
  • La célébration du 30ème anniversaire de l’église ;
  • Le mois de la jeunesse ;
  • Le projet « Conduire vers Christ ».

Tous ces projets, hautement spirituels, ne produiront du fruit que si l’église entière, unie en Christ, porte dans l’engagement et la prière ces plans.

« Le plus grand et le plus urgent de nos besoins, c’est celui d’un réveil de la véritable piété parmi nous. Notre premier souci devrait être de le rechercher » (Messages choisis, vol.1, p. 141).

C’est pour cela que nous devons inscrire notre action dans une authentique expérience spirituelle de réveil et de réforme, en mettant en application 3 éléments inconditionnels d’un mode de vie renouvelée :

  • la prière fervente, tant dans nos dévotions personnelles que communautaires. L’un des signes tangibles de ce réveil serait l’augmentation de la fréquentation de la réunion de prière du mardi soir ;
  • l’étude sérieuse de la Bible, notamment au moyen des leçons quotidiennes de l’école du sabbat destinées à accroitre nos connaissances et fortifier notre foi ;
  • l’engagement évangélique, en concentrant nos efforts au salut des âmes perdues car lorsque l’église néglige de donner la priorité au salut des âmes, elle meurt spirituellement.

Pour y arriver, le Seigneur nous a promis la pluie de l’arrière-saison, à l’instar de l’église primitive, qu’à certaines conditions. Sans la puissance du Saint-Esprit que l’on n’obtient que par la prière, nous sommes impuissants devant les tentations de Satan et incapables de témoigner efficacement pour le Maître.

« … Dieu a promis d’accorder sa bénédiction, par une confession de nos péchés accompagnée d’humiliation, de repentance et de prière fervente. Un réveil ne peut être conçu que comme une réponse à la prière. » (Ellen G. White, Messages choisis, vol.1, p. 141).

Il est temps que nous entrions, chacun, dans une démarche sincère de repentance avec Dieu. Il est temps que nous nous laissions transformer par l’amour du Christ. Il est temps que nous fassions l’expérience de la vraie conversion car nous devons arrêter de clocher des deux côtés.

L’heure est venue pour que chaque membre soit un disciple engagé, fier d’appartenir au royaume du Roi des rois et décidé à vivre avec la ferme espérance que sa destinée n’est point ici-bas.

C’est alors que le Saint-Esprit descendra dans sa plénitude sur son église. C’est alors que le message de l’amour du Christ aura une grande influence sur les cœurs. En peu de temps, le nom de Jésus-Christ sera sur les lèvres de tous les hommes et de toutes les femmes de cette ville et de ses environs.

Que les pensées qui étaient en notre Seigneur Jésus-Christ nous accompagnent tout au long de cette année 2013 et, plus que jamais, tenons-nous prêts et disons à l’unisson :

« Amen. Viens Seigneur Jésus ! »

Le corps pastoral de l’église adventiste du 7ème jour de Créteil