Crois en mes promesses

Posté le dans News

« Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.

Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu. » Ézéchiel 36 : 26-28

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible est remplie de promesses faites par notre Dieu d’amour à son peuple.

Toutefois, la plus belle promesse que l’Éternel nous ait laissée est celle que nous attendons tous, celle de son prochain retour glorieux. « Je reviendrai » a dit Jésus dans Jn14 :1-4. Cet avènement mettra fin à l’univers de souffrances dans lequel nous vivons. Mais en attendant cette promesse de délivrance finale, Dieu nous assure de ses promesses capables de nous procurer une vie meilleure dès ici-bas, seulement si nous croyons en ses promesses !

Le passage d’Ez. 36 :26-28 est adressé au peuple d’Israël pour lequel Dieu a manifesté une grande patience face à leur infidélité. En adaptant ces promesses à notre temps présent, nous constatons que ce message rempli d’amour et de bienveillance s’adresse également à nous, aujourd’hui.

En effet, voulant opérer un changement en nous, Dieu dit dans Ez. 36 : 26

« Je vous donnerai un cœur nouveau »

Nous savons bien que le cœur de l’homme est tortueux et méchant (Jr.17 :9). C’est de lui que viennent les mauvaises pensées. C’est pourquoi, il a besoin d’être régénéré chaque jour, d’être renouvelé par Dieu. Abandonnons notre cœur de péché à Jésus pour qu’il le purifie complètement !

« Et je mettrai en vous un esprit nouveau »

L’esprit de l’homme est sans cesse porté vers le mal, vers l’idée de faire du tort à son prochain. Pour cela, notre esprit a besoin d’être changé et guidé, d’être ramené vers le bien, d’être saisi par l’Esprit Saint. L’Éternel affirme au V. 27a « Je mettrai mon esprit en vous ». Croyons en cette parole et laissons l’Éternel mettre son esprit en nous !

« J’ôterai de votre corps le cœur de pierre »

La pierre est dure, n’est-ce pas, elle n’est pas facile à travailler, à manipuler. Pour la modeler, il faut la casser, il faut la briser. C’est ainsi que nous avons besoin d’être cassé, d’être brisé par les mains de Dieu. De même qu’il a pris une côte d’Adam pour former Ève, de même il peut ôter de notre corps, notre cœur de pierre. Acceptons que notre créateur nous débarrasse de ce cœur de pierre !

« Je vous donnerai un cœur de chair »

La chair est malléable et transformable. Elle  peut être découpée, taillée, ciselée. Elle peut changer de forme, de couleur, d’aspect. Elle se laisse manipulée facilement, car elle souple et sensible. A l’image de l’argile qui est délicatement façonnée entre les mains du potier, recevons, avec joie, ce cœur de chair que notre Seigneur veut nous donner !

La relation qui existe entre Dieu et son peuple est une relation d’engagement sincère. Il nous fait des promesses fidèles et en retour il désire qu’elles trouvent leur accomplissement dans notre vie.

C’est ainsi,  que dans Ez.36:27b, le Seigneur poursuit notre transformation par ces mots :

« Je ferai que vous suiviez mes ordonnances »

C’est Dieu qui met en nous le vouloir et le faire selon son bon plaisir. Il n’oblige personne, cependant il nous donne les principes qu’il juge nécessaire à notre épanouissement spirituel. A nous de les respecter ou pas ! Il met devant nous le bien et le mal, mais il nous invite à choisir le bien afin de vivre (De.30 :19). Nous n’avons qu’à suivre ses ordres et à lui obéir fidèlement !

« Et que vous observiez mes lois »

Il ne suffit pas de suivre la Parole de Dieu, il faut l’observer. Nous pouvons en réalité connaître ce qui est écrit dans cette parole, nous pouvons la lire maintes fois, nous pouvons l’expliquer aux autres sans la respecter ! Comment arriver  à inciter notre semblable à observer la loi de Dieu si nous ne l’observons pas nous-mêmes ? Il est ,de ce fait, vital d’obéir à Dieu en observant ses commandements !

« Et pratiquiez mes lois »

La mise en pratique d’une décision est souvent difficile dans la vie de tous les jours. Néanmoins, En utilisant le verbe « pratiquer », Dieu veut insister sur l’application quotidienne de sa loi dans notre façon de vivre. Ce n’est pas l’histoire d’un jour, c’est la pratique de toute une vie, jusqu’au retour de Jésus ! De. 6: 6-9 nous donne un précieux conseil. L’obéissance aux principes divins est

essentielle pour être appelé enfant de Dieu et entrer dans la vie éternelle!

Dans Ez.36 : 28b, l’Eternel nous offre une finalité pleine de confiance :

« Vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu »

Dès maintenant, le Seigneur nous donne la certitude que si nous nous laissons transformés par lui, et si nous pratiquons sa loi nous sommes son peuple, et il est notre Dieu. Il n’y a aucune hésitation à avoir que d’entrer dans cette relation qui nous comble de bienfaits. Avec Dieu les projets ont un objectif certain. Il sait où il veut nous emmener, laissons-nous conduire par notre divin Maître. Pas de doute à avoir si nous faisons partie du peuple de Dieu et si Dieu est notre Dieu !

Andrée A.