RIFA 2011

Posté le dans JA

La Rencontre d’Information et de Formation des Animateurs 2011 (RIFA 2011) restera dans les mémoires ! En effet, cette édition 2011 de la Rencontre d’Informations Fédérales des Animateurs a été particulièrement édifiante.

La délégation de Créteil était constituée de 9 personnes : Sylvia Augustine (Représentante compagnons), Esther Borelva (Secrétaire J.A.*), Huguette Cilpa (Directrice J.A.), Ludivine Cilpa (Secrétaire J.A.), Corinne Govindin (Responsable Bourgeons), Lucien Joseph-Rose (Responsable Aînés), Renaud Lequien (Animateur Tison), Odile Lézin (Responsable adjointe Bourgeons), Johanna Naidoo (Directrice adjointe J.A.).

Nous sommes partis le vendredi soir à 20h15 depuis l’église de Créteil à bord de notre superbe minibus loué pour l’occasion. Nous avons passé les 3 heures de routes à répéter des chants car nous étions chargés d’animer le ¼ d’heure de chant du vendredi soir. Malheureusement, nous ne comptions aucun chantre dans notre effectif et avions choisi les chants les plus compliqués de notre répertoire. Je vous laisse donc imaginer la cacophonie dans le minibus !

Après 3h00 de route nous arrivons enfin à Parigné-l’Evêque. Nous pensions échapper à l’épreuve du ¼ d’heure de chant car nous avions 2 heures de retard ; mais il faut croire que les participants s’étaient donné le mot et nous nous sommes vite rendu-compte que nous étions arrivés parmi les premiers. Nous avons donc animé le moment de louange, qui ne s’est pas trop mal passé. Sean Dowding (Directeur J.A. dé la Fédération Adventiste Nord) a terminé le moment en introduisant le thème de l’année : « 1 identité, 1 Leader » et en partageant une expérience qu’il avait faite avec Dieu au cours de la semaine.
Après une courte nuit, l’invité ; le pasteur Olivier Rigaud (Églises de Dunkerque et Boulogne-sur-Mer) nous a touchés par son message sur l’appel de Gédéon « le plus petit de la plus pauvre des familles d’Israël » que Dieu considérait comme un héros, même si celui-ci ne voyait pas les choses de cette façon. J’ai compris au travers de ce message que Dieu appelle chacun d’entre nous à être un héros, un leader pour Sa cause. Peu importe nos faiblesses, car c’est justement dans nos faiblesses que la puissance de Dieu peut pleinement s’exprimer. Laissons-le agir et soyons à l’écoute.

La partie la plus forte du message, a été au moment où le pasteur Rigaud a partagé sa propre expérience. En effet, il nous a raconté comment Dieu l’a appelé à le servir en faisant de lui un pasteur. C’est à l’âge de 21 ans, alors qu’il était athée, qu’Olivier a rencontré Dieu et qu’il a commencé à fréquenter l’église adventiste. Très vite Dieu l’a appelé. Cela, s’est manifesté par une petite voix qui lui répétait sans cesse qu’il devait intégrer l’Université adventiste de Collonges et devenir pasteur. Olivier a pensé qu’il devenait fou ! Il a tout de même eu l’idée de demander un signe à Dieu. Lors d’un concours de pêche, organisé par l’usine dans laquelle travaillait son père, il a demandé à Dieu de lui permettre de remporter le concours. Sachant, qu’il était un piètre pêcheur, il pensait avoir demandé l’impossible à Dieu avec au fond de lui l’espoir que Dieu ne ferait pas en sorte qu’il gagne le concours. Et bien, Dieu a manifesté sa puissance en permettant à Olivier de pêcher une énorme truite ! Il a ainsi remporté tous les prix du concours et a eu en prime, sa photo dans le journal local. Olivier a alors accepté la mission que Dieu lui a confiée, il a suivi la voie qui était tracée devant lui. Son chemin n’a pas été simple, car arrivé à Collonges il a dû faire face à de nombreuses difficultés (il serait trop long de vous relater chacune d’entre elles). Mais chaque fois qu’il était confronté à une épreuve, il s’en remettait à Dieu en admettant que sans lui il ne pouvait rien, et instantanément, la puissance de Dieu se manifestait lui permettant ainsi d’arriver au but. Je vous assure que ce genre d’expérience vous « boost » !

L’après-midi Joëlle Viller (Formatrice à la pédagogie Montessori) et Michel Dufournet (Educateur Montessori, directeur pédagogique d’une école privée) ont animé un atelier sur le thème : « Gestion de la discipline et de l’autorité à la lumière des valeurs chrétiennes ». Ils nous ont donné des pistes pour pouvoir gérer les situations difficiles et nous on rappelé que l’enfant ne peut s’épanouir que : dans un cadre adapté à ses besoins psychologiques ; en respectant son rythme propre et ses particularités individuelles ; tout en l’éveillant à la vie sociale.

Nous avons aussi pu échanger et faire part des difficultés que nous pouvons rencontrer dans les différentes sections ou avec les parents. Ce moment a été très bénéfique dans la mesure où nous avons pu trouver des réponses à nos questions et nous avons aussi pu confronter différentes méthodes pédagogiques.

La journée de sabbat s’est finie dans la joie et la fraternité. Nous nous sommes récréés en jouant à 2 jeux et s’en est suivi un moment d’émotion intense car nous avons rendu hommage à Maryse Caffa qui a occupé le poste de secrétaire J.A. à la fédération Adventiste Nord depuis 23 ans, et qui a désormais rejoint l’équipe de la Maison de l’Espérance. Pour certain la soirée s’est arrêtée à 00h00. Mais pour « les plus jeunes » de notre délégation, nous avons continué la nuit en jouant jusqu’à 3h00 du matin. Je vous laisse imaginer nos têtes au petit-déjeuner !

Le dimanche matin, le pasteur Rigaud nous a de nouveau encouragés à nous engager pour Christ et l’après-midi nous avons étudiés des cas pratiques avec Joëlle Viller et Michel Dufournet dans lesquels la méthode Montessori peut être appliquée.

Nous sommes donc de retour vivifiés et plein d’entrain ! D’ailleurs, Renaud et Ludivine ont été nommés dans les équipes de coordination fédérale au niveau des tisons pour Renaud et des Explos pour Ludivine.

Maintenant, il nous faut agir et faire fructifier l’enseignement que nous avons reçu…

Sylvia Providence
Responsable Adjointe au département des communications de Créteil.

We cannot display this gallery