Nous voilà au terme de ce Festival de l’école du sabbat qui a pour conclusion, Jésus, personnage historiquement important, seul remède et moyen de salut.